La madrasa de Khân à Chiraz

Chiraz, ville culturelle, historique et modern, contient beaucoup des sites pour visiter. L’un de ces sites est la madrasa de Khan. Elle signifie l’école de Khan. Khan c’est-à-dire le seigneur.

L’école de Khan

L’école de Khan est construite sous le règne de Shah Abbas, au début du XVIIème siècle. La madrasa de Khan porte le nom du gouverneur de Fars à l’époque safavide. Aujourd’hui elle est une école de théologie.

Le décor de la cour de madrasa  date de l’époque Qadjar au XIXème siècle. C’est dans cette période que l’art est caractérisé par une influence européenne parce que les relations entre la Perse et l’Occident se développent.

Histoire de l’école

Cette école est située au boulevard de Lotf Ali Khan. Imam Gholi Khan, gouverneur de Fars, a fondé un collège théologique pour des étudiants en 1615. Cette madrasa est endommagée quelques fois par les tremblements de terre et elle est restaurée à plusieurs reprises.

L’école de Khan est l’une des plus extraordinaires écoles théologiques en Iran. Elle est aussi l’une des rares fondations survivantes de l’époque safavide qui est encore en utilisant.

Architecture de l’école

En ce qui concerne l’architecture de l’école c’est qu’elle dispose d’une cour intérieure qui est transformée en un jardin. On peut voir de grands palmiers qui entourent la fontaine centrale. Le portail d’entrée possède de beaux décors. Sur les iwans de la cour existent également de beaux décors. À l’intérieur de l’arc extérieur il y a des muqarnas qui attirent l’attention. Beaucoup des mosaïques utilisées sont rouges. Dans cette école on peut retrouver l’ambiance des vielles écoles iraniennes ; ces écoles avions un jardin en milieu et des pièces autour.

l'école de Khan, Chiraz

l’école de Khan, Chiraz

Visiter l’école

Nous vous proposons certainement de visiter cette construction magnifique parce que vous allez connaître l’architecture traditionnelle iranienne. Alors vous aurez la chance de visiter des autres sites qui sont existés dans ce quartier comme bazar de Vakil, mausolée de Chah Chergh, Saraye Moshir.